Comment faire pour bien accorder une kalimba ?

Avez-vous déjà entendu parler de la kalimba ? En effet, elles ne sont pas nombreuses ces personnes qui ont connaissance de cet instrument de musique, la kalimba a su conquérir le cœur de beaucoup, une fois hors d’Afrique.

Cependant, à quoi servirait-il de posséder une kalimba si on n’a pas une idée sur son fonctionnement ? À quoi servirait-il aussi d’en posséder si on n’a aucune idée de quoi faire pour l’accorder ? Découvrons ensemble comment accorder une kalimba !

La kalimba dans ses moindres détails

La kalimba appartient à la très célèbre famille des instruments de musique idiophones. C’est un instrument à percussion et aussi, un instrument très facile à faire fonctionner. En effet, la kalimba est principalement faite de bois.

Elle est composée de lames installées sur un support. Ce sont ces lames qui permettent la production du son. Lorsqu’on les touche, elles vibrent et font ressortir différentes sonorités.

Les lames originelles de cet instrument de musique étaient en bambou. Certains modèles de kalimba possèdent encore des lames en bambou, mais ils sont de plus en plus rares. La plupart des lames rencontrées de nos jours sont plutôt en métal.

Le fonctionnement de la kalimba

Pour jouer de la musique avec une kalimba, il vous faudra la prendre dans vos mains. Une fois le support entre vos deux mains, utilisez vos pouces pour faire vibrer les lames. Parfois, il s’agit de lamelles. Comprenez donc que les lamelles sont bien évidemment plus petites que les lames.

L’instrument peut être posé devant votre poitrine, sur vos genoux ou mieux, sur une table. Dans le second cas, vous serez en mesure de le manipuler avec grande aisance. Dans le dernier cas, une kalimba posée sur une table pour produire de la musique permet une amplification des notes.

A lire : https://lequotidienjulia.com/2018/07/30/kalimba-animeitid/

Accorder une kalimba

L’accord d’un instrument de musique revient à pouvoir le mettre en conformité avec d’autres instruments de musique. L’accordage a toute sa raison d’être dans l’utilisation d’un instrument de musique, la kalimba ne fait pas exception à la règle.

Et savoir jouer de la kalimba

Les gammes et la hauteur d’une note

Les gammes sont au nombre de deux. Ce sont la gamme pentatonique et la gamme diatonique. La première est la plus utilisée pour les improvisations et les solos. Elle comprend cinq différentes hauteurs. Quant à la deuxième, elle est aussi une échelle musicale qui comprend 2 demi-tons et 5 tons.

La hauteur des notes de son côté est presque similaire à la gamme. Elle est plus précisément contenue dans la gamme. Vous ne pourrez changer de notes avec une kalimba qu’en décollant chacune des lames du chevalet arrière. Vous utiliserez alors l’index de la main gauche.

Dès qu’elles sont libérées, pincez la partie avant entre l’index et le pouce de votre main droite. Faites alors glisser les lames ou lamelles, puis placez-les à la position où vous voulez qu’elles soient.

Pour les artistes : Quel type de peinture pour un aérographe ?

Les écrous papillon

Vous ne leur prêterez sûrement pas attention. Pourtant, ils ont toute leur place lorsqu’il s’agit d’accord d’une kalimba. Ils permettent à chacune des lames d’être maintenue sous pression.